L’Actu en Bref du lundi 4 décembre 2023 dans le Val de Sambre


04 décembre 2023 - 2193 vues

Le Nord maintenu en Vigilance jaune Neige et verglas aujourd’hui

Météo France annonce pour aujourd’hui, un risque de « pluies verglaçantes » des Flandres au Grand Hainaut. Prévoyez ce matin, des retards sur le réseau de transports scolaires et interurbains, indique la Région Hauts-de-France.

 

Une mutinerie à la prison de Maubeuge, impliquant une trentaine de détenus

Ils refusaient de regagner leur cellule après la promenade, vendredi en fin d’après-midi. Pas de dégradation malgré une tentative d’incendie. Les gardiens ont demandé en urgence, le renfort des équipes régionales d’intervention et de sécurité, venues de Lille. L’un des meneurs de la mutinerie a été placé en quartier disciplinaire. Les frondeurs auraient été agacés par une fouille complète réalisée le matin même.

 

Un incendie mortel à Noyelles-sur-Sambre samedi matin 

Il s’appelait Pascal Michaux, il avait une soixantaine d’années et selon les premières constatations, il se trouvait dans son lit lorsque les flammes l’ont piégé dans sa maison. Sur place rapidement, les sapeurs-pompiers d’Aulnoye-Aymeries, Avesnes-sur-Helpe, Landrecies et Maubeuge, ainsi que le SMUR et les gendarmes.

 

3 blessés dans un accident de la route à Louvroil samedi

Deux enfants et un adulte, hospitalisés à Maubeuge après un accident de la route sur la RN2 à Louvroil samedi en début d’après-midi, sur la sortie qui mène au centre commercial, un axe fermé à la circulation pendant près de 2 h. L’auteur de cet accident impliquant 3 voitures, aurait pris la fuite.

 

A Vieux-Reng dans le Val de Sambre, l’aérodrome de La Salmagne, pour donner des ailes à l’emploi et la réindustrialisation

C’est l’ambition de Bernard Baudoux, le Président de la Communauté d’Agglomération Maubeuge Val de Sambre qui a annoncé la semaine dernière que le site de 83 hectares pourrait accueillir de nouvelles entreprises voire une giga-factory avec au moins 3000 emplois à la clé. Une annonce qui « suscite une émotion importante de la population », rapporte Sambre Avesnois Debout qui dénonce, « une décision unilatérale d’une partie de l’exécutif de l’agglomération », « une décision alors que les élus du Conseil communautaire ne se sont pas prononcés et sans même qu’ils ne soient au courant du projet ». Il demande l’organisation de réunions et débats avec « les acteurs concernés, syndicats de salariés et d’agriculteurs, associations de l’aérodrome, associations de l’environnement, collectifs de riverains », il réclame aussi un référendum local sur le projet. « Un projet d’une telle importance ne peut se faire sans l’assentiment éclairé des habitants ».

Et puis une pétition en ligne a été lancée par un collectif d’habitants, contre ce projet de transformation de La Salmagne et contre le changement d’usage de 83 hectares de terrain. Une pétition, « pour protéger la sérénité de nos campagnes ». Un peu plus de 1500 personnes ont signé ce week-end la pétition en ligne sur https://www.leslignesbougent.org/

 

La réponse du Président de l’Agglomération ne s’est pas fait attendre

Dès ce week-end, Bernard Baudoux s’est expliqué. Il y a les friches industrielles « mais la plus grande d’entre-elles ne représente que 17 hectares », or il faut beaucoup plus pour accueillir une giga-factory ; les zones d’activités ou industrielles affichent ou afficheront complet. Il détaille : « la zone industrielle de la Marlière à Feignies sera rapidement remplie avec, notamment, l’extension des établissements Menissez » ; « pour la zone AGC à Boussois, des négociations sont en cours pour réaliser une unité de production d’hydrogène et d’oxygène qui permettrait […] un nouvel avenir pour le groupe AGC » ; Bernard Baudoux refuse, je cite, « l’immobilisme mortifère », il milite pour accueillir des entreprises engagées dans le développement durable, la décarbonation et la troisième révolution industrielle. 

 

Vous prenez le TER ? Attendez-vous à payer plus cher votre billet

Hausse des prix à partir de janvier 2024, c’est ce qui a été acté jeudi dernier par le Conseil Régional des Hauts-de-France ; les billets occasionnels vont subir une hausse de 4,3%, les abonnements, une hausse de 3,6% à partir du 1er février prochain. Avec cette augmentation des tarifs, la Région pourrait enregistrer un gain de 440 000 euros. Ce qui restera gratuit, ce seront les transports scolaires comme c’est le cas depuis 2017 pour tous les Départements de la Grande Région.

 

L’Europe dans nos campagnes

L’Europe soutient les projets qui génèrent du développement économique durable sur les territoires ruraux, avec le programme Leader. Un programme qu’anime le Parc Naturel Régional de l’Avesnois. 1,56 million d’euros de crédits européens ont été levés ces dernières années et ont permis de soutenir 125 projets en Sambre Avesnois. Quelques exemples : la création du micro-restaurant « Maison Aubépine » à Sains-du-Nord, l’espace bien-être au gîte « Le Moulin du Bocage » à Taisnières-en-Thiérache, les rosalies et les vélos à assistance électrique au Relais Eco-Vélo de Ferrière-La-Grande ; dans le village de Bry, une étable a été réhabilitée en micro-brasserie baptisée « La Pause », avec le FEADER là encore et puis demain sera présenté le projet « Empreintes industrielles », à l’écomusée de Fourmies.

 

A Jeumont, le cinéma Le Régent a rouvert hier à la Gare Numérique

Près de 5 mois après l’incendie du cinéma Le Régent par les émeutiers dans la nuit du 29 au 30 juin derniers, il a rouvert hier à sa nouvelle adresse, à la Gare Numérique, une adresse provisoire. C’est le résultat d’un travail collaboratif entre l’association Le Régent, la ville, l’Agglomération Maubeuge Val de Sambre ou encore le Centre national du cinéma, a indiqué la mairie, tandis que le projet de reconstruction du cinéma incendié se poursuit. Reportage sur https://www.canalfm.fr/news/jeumont-six-mois-apres-le-cinema-est-de-retour-39483

 

A Boussières-sur-Sambre, bientôt la projection d’un documentaire sur la guerre entre Israël et Gaza 

« Gaza-strophe, le jour d’après », un documentaire tourné dans la bande de Gaza, non pas ces jours derniers alors que les bombardements ont repris mais en janvier 2009, pendant un cessez-le-feu. Un film documentaire poignant, à voir le 15 décembre à la salle des fêtes de Boussières-sur-Sambre, ouverture des portes à 18h30, projection à 19h. Une soirée organisée par les Unions Locales CGT d’Aulnoye-Aymeries et Maubeuge, par l’association France Palestine Solidarité.

 

« L’île au Pré sur l’eau » veut prendre le large

Amélie Desor et son époux ont repris au printemps dernier l’activité fluviale sur la Sambre avec des balades privées, Amélie embarque les touristes sur sa petite vedette hollandaise pour une visite Nature et Patrimoine. Aujourd’hui, elle lance une cagnotte en ligne pour co-financer l’achat de bateaux électriques à louer pour des balades en toute autonomie sur la Sambre entre Pont-sur-Sambre et Landrecies. Une offre nouvelle qui pourrait générer la création de 5 emplois dont la moitié en insertion. Cagnotte en ligne sur leetchi.com sous le nom « Développement Ile au Pré sur l’Eau ». Montant à atteindre : 15 000 euros

 

« Le Manège » avec de la danse, seul ou en troupe 

Il mêle mime et hip-hop avec poésie, le danseur et chorégraphe Sofiane Chalal fait son retour dans le Val de Sambre avec son spectacle « Ma Part d’ombre » qui affiche complet demain sur la scène d’Aulnoye-Aymeries dans le cadre de la programmation du Manège, le Manège qui accueillera pour la première fois le Ballet National de Géorgie le 13 décembre à 20h : musique traditionnelle, danse, acrobatie et même combats d’épée avec 50 artistes sur la grande scène de La Luna à Maubeuge. Spectacle présenté dans le cadre de la saison Europalia Georgia.

 

Mercredi, Les Nuits Secrètes dévoileront une partie de la programmation 2024 

Le Festival aulnésien aime dévoiler sa programmation au compte-gouttes. Les Nuits Secrètes, plus de 50 000 festivaliers cet été, un festival qui arrivera avec un peu d’avance, les 12, 13 et 14 juillet 2024 ; des dates qui changent en raison de l’organisation des Jeux Olympiques de Paris qui mobiliseront une partie importante des forces de l’ordre du secteur puisque des compétitions auront lieu au Stade Pierre Mauroy à Lille notamment. Près de Bavay, un autre festival change ses dates aussi, le Festival de Dour en Belgique, du 17 au 21 juillet 2024.

Les résultats sportifs du week-end :

Avec la bonne santé de la Team Avesnois Cyclisme :


En sports collectifs, Aulnoye Basket confirme le bon début de sa saison :


En football, avec le réveil de l’Entente Feignies Aulnoye :


 

Delphine Hernu et Thibaut Paquit