En bref ce mardi 29 novembre 2022 dans le sud-Avesnois et en Thiérache


29 novembre 2022 - 1380 vues

Dans le sud-Avesnois :

Fourmies : un feu vert du gouvernement pour équiper le « Mamo’bus » du département du Nord 

Espace vie cancer à Fourmies en avait rêvé et c’est donc le conseil départemental du Nord, qui va concrétiser ce projet imaginé par Patricia Poupelle, la présidente d’Espace Vie et ses adhérentes. Depuis la fin du 2ème confinement, cette dernière avait tapé à toutes les portes, pour trouver une collectivité qui accepterait de prendre en charge l’achat et le fonctionnement de ce nouveau service de prévention sanitaire, car depuis le non-remplacement du Mamographe de l’hôpital de Fourmies en 2014, la Sambre-Avesnois-Thiérache est aujourd’hui le territoire français qui affiche le plus fort taux de surmortalité lié à des cancers et le plus faible taux de dépistage (seules 35% des femmes âgées entre 50 et 74 ans se font dépister contre le cancer du sein, un chiffre qui tombe même à moins de 25 % pour le dépistage du cancer colorectal, homme et femme).

Après avoir acheté un bus, le département du Nord l’a donc aménagé et a sollicité le soutien de l’état et l’ARS pour l’équiper d'un matériel de dépistage performant (dont un Mamographe) et pour recruter une équipe médicale mobile volontaire.

Alors que l’Agence régionale de Santé semblait bloquer le projet et tardait à accorder l’agrément, Mickaël Hiraux, le maire de Fourmies et Christian Poiret, le Président du département du Nord, ont demandé à être reçu à Paris par Agnès Firmin Le Bodo, la Ministre déléguée auprès du ministre de la Santé. Cette dernière s’est alors engagée à débloquer la situation, afin que tous les agréments puissent être accordés à ce projet novateur et de « salubrité publique », pour reprendre les mots de Patricia Poupelle. De Dunkerque à Anor, ce « Mamo'bus » ou « bus santé » ne devrait donc plus tarder à sillonner les routes du département du Nord et de la Sambre-Avesnois-Thiérache...

Anor / Trélon : attention aux travaux de voiries cette semaine dans le sud-Avesnois !

Jusqu’à vendredi, les services du département procèdent au remplacement d’un ouvrage hydraulique sur la route départementale 951 à Trélon, afin d’assurer une bonne évacuation des eaux et pour renforcer la sécurité des usagers. La circulation a été mise en alternance. Des travaux de réfection de la couche de roulement sont aussi réalisé aujourd’hui sur la route départementale 963 à Anor, entre le pont SNCF de la route d’Hirson et le rond-pond de la cloche d’or. Une déviation a été mise en place via la rue des Romains. Quant aux riverains, ils ne pourront accéder à leur domicile qu’en dehors des heures de chantier.

Fourmies : l’organisation d’un salon contre la précarité énergétique, jusqu’à 16h à la salle des bals du théâtre

C’est organisé dans le cadre de la journée nationale contre le « mal-logement », initiée par la Fondation Abbé Pierre. D’après la mairie, 39 % des ménages fourmisiens seraient en situation de précarité énergétique. Pour répondre à cette problématique et les aider à trouver des solutions, il y aura un Escape Game sur les écogestes, des ateliers de confection de « boudin de porte » anti-courants d’air, un Repair’Café spécial « électroménager et un guichet unique pour en savoir plus sur les différentes aides financières disponibles en faveur des propriétaires ou des locataires vivant dans des « passoires thermiques ». Accès libre et gratuit !

En Thiérache :

Hirson : la condamnation d’un Thiérachien qui avait voulu incendier la maison de son ex

Trois ans de prison ferme, c’est la peine qui a été prononcée à l’encontre d’un habitant d’Hirson qui le 24 novembre dernier avait été interpellé en train d’incendier la maison de son ex-compagne ! Cet homme avait été condamné pour des faits de violence conjugale à de la prison avec sursis et à une interdiction de rentrer en contact avec celle dont il est aujourd’hui séparé. Ne tenant pas compte de cette obligation, il était revenu sur Hirson la semaine dernière et après avoir brisé la fenêtre de l’habitation de son ex, il avait été surpris en flagrant délit par une patrouille de la gendarmerie, alors qu’il venait de mettre le feu aux rideaux du logement de son ex.

Lors de son interpellation, l’hirsonnais avait alors proféré des menaces de mort envers les gendarmes. Déjà condamné à 19 reprises et incarcérés plusieurs au cours de 4 dernières années, le prévenu retournera donc en prison pour les 3 prochaines années. Il lui est aussi interdit de rentrer en contact avec son ex-petite amie et devra l’indemniser à hauteur de 1 400 euros !

Canton de Guise / Wignehies / Englefontaine : le déploiement de la vidéosurveillance en Thiérache et en Avesnois

Après Guise, Hirson, Vervins, Le Nouvion ou Boué, 2 villages de moins de 400 habitants vont bénéficier d’un soutien financier de la part du conseil régional : 6 caméras seront ainsi posées à Macquigny, dans le canton de Guise et 6 autres à La Hérie-la-Viéville, entre Guise et Vervins, pour un total approchant les 15 000 € de subventions régionales.

Dans le Nord, 8 caméras seront installées prochainement à Wignehies dans le sud-Avesnois. Le conseil versera à la mairie pienne 3652 €. Quant à la mairie d’Englefontaine, au Pays de Mormal, elle recevra 1400 € de la région pour installer 3 caméras aux abords de la mairie, de la salle des fêtes et des écoles. Après avoir fait installer plusieurs milliers de caméras, depuis 2016, aux abords des gares et des lycées, Xavier Bertrand, le président des Hauts-de-France, confirme ainsi que le déploiement de la vidéosurveillance sur la voie publique va se poursuivre partout dans la région, y compris donc en milieu rural et dans des communes de moins de 20 000 habitants !

Hirson : l’ouverture au lycée Joliot-Curie d’un nouvel institut de formation au métier d’aides-soignants 

L’arrivée de l’IFRAAS à Hirson est une bonne nouvelle pour les jeunes Thiérachiens qui jusqu’à présent devaient se rendre à Laon ou à Maubeuge pour suivre ce type de formation. C’est destiné à des jeunes âgés entre 17 et 29 ans. A ce jour, 18 jeunes ont déjà postulé pour intégrer cette nouvelle formation par apprentissage, qui sera lancé en mars. En attendant, certains de ces candidats peuvent déjà bénéficier d’une formation préparatoire, qui vient de débuter et qui se poursuivra jusqu’en février !

Par Paul Schuler / Photo : Blog Internet de JJ Thomas, le maire d'Hirson